Peu développé en France, mais plébiscité outre-Atlantique, le mentorat est un axe de développement professionnel qui intéresse de plus en plus d’organisations. Il se définit comme une relation collaborative privilégiée, profitable tant à l’entreprise qu’à ses collaborateurs.

Un levier de performance RH pour le développement des talents

Une pratique incontournable en Amérique du Nord

En 2007, 71% des entreprises de la liste Fortune 500 possédaient un programme dédié (Wharton School de l’Université de la Pennsylvanie, 2007). Le rendement de l’investissement de Sun Microsystems dans son programme de mentorat a même été estimé à 1000 % (Capital Analytics, Dickinson, Jankot & Gracon, 2009). Le mentorat se retrouve aussi à la NASA où il est l’un pilier de l’intégration (System 4D). Ubisoft, pour sa part, a choisi de l’intégrer à ses stratégies de développement.

Des bénéfices en matière de performance opérationnelle et d’innovation

D’après la 7ème enquête sur le management intergénérationnel de l’OMIG (2018), les entreprises qui mettent en place une politique dédiée ont identifié les bénéfices suivants : • Dans 8 entreprises sur 10, la coopération entre générations accroît la créativité et l’innovation. • La coopération entre générations permet de moderniser les méthodes de travail dans 2 entreprises sur 3. • 38 % des entreprises observent le développement de l’activité de l’entreprise par de nouveaux moyens, de même que la possibilité de mener des projets plus rapidement (34 % des entreprises le pensent).

Qu’est-ce que le mentorat ?

Mentor est un personnage de l’Odyssée d’Homère, auquel Ulysse confie l’éducation de son fils Télémaque pendant son absence. Mais dans son acception actuelle, le rôle du mentor diffère toutefois de celui de tuteur. Le mentor est une personne d’expérience qui connaît l’organisation et transmet au mentoré les comportements, les valeurs et les attitudes appropriés. Il peut aussi être son sponsor pour l’aider à bâtir son réseau.Il appartient généralement à la structure sans être le manager direct du mentoré. Mentorat, tutorat, coaching, conseil … comment s’y retrouver. Ce sont 4 typologies spécifiques d’accompagnement professionnel. Elles diffèrent cependant dans leurs modalités d’exécution et leurs objectifs.

Le mentorat : une relation gagnant/gagnant/gagnant

Les bénéfices de la démarche de mentorat sont nombreux et partagés. En voici une liste non exhaustive.

Pour le mentoré : le mentorat est un booster de carrière

• Développement professionnel (carrière) : prise de recul, réseautage et nouveaux contacts, plus de visibilité au sein de l’organisation, challenge dans les tâches confiées, orientation de carrière. • Intégration à l’organisation, adoption d’attitude, valeurs et comportements appropriés • Consolidation de l’identité, meilleure connaissance de l’industrie, de l’organisation et son histoire. • Développement personnel : réduction du stress et de l’isolement, échange sur les problématiques et inquiétudes aux plans professionnel et personnel, motivation et augmentation de la confiance en soi.

Pour le mentor : le mentorat est un nouvel élan

• Valorisation , Reconnaissance de son expérience • Satisfaction d’aider à progresser (carrière et compétences) • Expérience professionnelle enrichie • Motivation accrue • Plus grande crédibilité • Nouvelles compétences relationnelles (leadership, charisme, ouverture sur une autre génération) • Nouvelles informations et nouveaux contacts Note : Mentorat inversé sensibilisation à de nouvelles problématiques comme le travail collaboratif ou encore l’usage des nouvelles technologies (on parle alors de mentorat inversé)

Pour l’entreprise : le mentorat est une opportunité de valorisation

• Meilleure intégration professionnelle, tout particulièrement pour les jeunes diplômés • Efficacité RH : fidélisation du personnel, engagement accru, gestion des départs, développement de la relève • Amélioration de l’image de l’organisation à l’interne et à l’externe • Facilitation des transitions professionnelles, notamment en cas de changement de niveau d’encadrement • La valorisation de l’expérience professionnelle des mentors • Consolidation culturelle, solidarité intergénérationnelle • Augmentation de la productivité des mentorés • Développement de la créativité et de l’innovation

En conclusion

Cet article est le premier d’une série que nous consacrons au mentorat. À l’heure où l’emploi des seniors, la conservation des expertises et le recentrage sur l’Humain sont des préoccupations quotidiennes, le Mentorat apparaît comme une clé à explorer d’urgence. Ceux qui s’en emparent déjà confirment son intérêt et prennent de l’avance sur les voies de la performance et de l’innovation. Le changement est source d’opportunités. En voici une à ne pas manquer. Dans le prochain article, nous vous en dirons plus sur le fonctionnement d’un programme de mentorat efficace.